Elle cherche à perdre un peu la trace d'elle-même. Un moment, au moins. Se séparer de ce qui pèse. Comme une gravité adoucie en bord de mer. Les cailloux lancés chutent dans l'eau avec une lenteur délicate. Le vent chuchote à ses oreilles. La ville se dissout dans son dos, grand ouvert, comme dans un conte. Le large toujours lointain mais frissonnant sur sa peau. Ses cheveux noués, comme des algues enroulées dans un grand coquillage. Le flux et reflux du courant qui s’éteint le long de ses jambes. Ses doigts dix vagues sur le sable. Son regard étend ses ailes, comme s'envole d'un visage une mouette bleue.