Il a sur elle des regards obscurs comme un fond de prison. Il met des mots sales sur son corps comme les coups résonnent dans le bleu de la peau. Un cocard de chagrin ferme à moitié ses yeux. Et puis elle lâche comme une ultime défense que tout est fini entre eux. Les dérouillées de phrases dures. Les regards qui enferment. Les bombardements d'injures. Alors l'enveloppe et la protège la beauté d'une femme qui se sauve seule