Quand la bête, tapie dans son corps, devient plus paisible, il peut sentir sur ses lèvres un goût de folie qui inspire