Ne confonds pas l'excitation et l'intensité. Seule la seconde te fait approcher l'absolu. La première n'est que l'ornementation d'un vide que tu ne perçois même pas