Le bonheur est parfois une calomnie, censée faire passer la joie pour plus faible qu'elle n'est