La source cosmique des chants étrangers dans les arbres court dans ces corps qu'on appelle des oiseaux.