Peu importe les mots ou les silences, ils sont reliés par la perception de ce qui ne s'exprime pas.