Ils ne s'aiment jamais trop. Chacun de leurs regards demande à l'autre : "apprivoise-moi encore".