Il faut aimer encore quand on n'aime plus personne. Aimer encore, se trimbaler l'amour. Comme des valises toujours pleines, prêtes pour un voyage à venir.